top of page

Tout ce que tu dois savoir sur … La DME!


L’alimentation pour bébé automne !

La pratique de la DME est de plus en plus répandue au Québec pour ses nombreux bienfaits sur le développement cognitif, et le développement physique et moteur. Cette façon de faire favorise grandement l’autonomie de l’enfant, simplifie l’heure du repas et aide beaucoup l’intégration à la garderie. Certains l'appellent aussi « Diversification menée par l’enfant » ou « l’alimentation automne ». Cette pratique consiste à introduire les premiers aliments par des morceaux. Votre enfant « saute » donc l’étape des purées! Pour certains le rêve, pour d’autres un vrai cauchemar! Cette crainte vient souvent du fait que traditionnellement au Québec, les bébés commençaient par les purées. Pour ma part, je suis camp DME! Cette façon de faire est très répandue à travers le monde. En écoutant certains parents et en répondant aux questions, je me suis rendue compte, que bien que cette pratique soit de plus en plus courante et appréciée, elle est tout de même un peu méconnue. Pour trouver de l’information, nous devons parfois regarder plusieurs sites ou livres. Alors, avant de te lancer dans cette grande aventure qu'est le début de l’alimentation, voici tout ce que vous devez savoir pour réussir votre DME de façon sécuritaire. Et le tout regroupé au même endroit!


Les pré-requis !

○ Votre enfant doit avoir 6 mois au minimum

○ Il doit se tenir assis seul quelques minutes, sans qu’il ne s’écrase dans sa chaise ou tombe vers l’avant

○ Il doit être en mesure de porter la nourriture à sa bouche (on peut le voir avec les jouets)

○ Il doit être capable de faire « non » avec sa tête pour signaler son refus


Ce que vous devez savoir!

Il n’y a pas plus de risque d’étouffement chez les enfants qui font la DME que chez les enfants qui mangent des purées. Les enfants qui font la DME développent rapidement le réflexe de GAG qui les aident à les protéger. Ce réflexe se produit lorsqu’un aliment qui n’est pas prêt à être avalé s’approche de la gorge. Il fait donc « lever le cœur » de bébé pour faire cracher ou vomir le morceau. Les mesures de sécurité de bases sont toutefois toujours de mises malgré ce réflexe magique!




Comment offrir les aliments à votre enfant : la sécurité avant tout!

Tout ce que vous offrez à votre enfant doit être très mou et s’écraser facilement du bout des doigts. Si ce n’est pas le cas, c’est trop dur pour votre coco. Bien que ses gencives soient très puissantes, nous devons lui offrir des aliments adaptés. Au début, il aura de la difficulté avec sa coordination occulo-manuel ainsi qu’avec sa préhension. Hey non, je ne parle pas chinois, c’est tout simplement pour dire qu’au début, votre enfant aura de la difficulté à porter les morceaux à sa bouche et à les prendre. Il devra donner tout son « petit change » et un effort digne des jeux olympiques seulement pour mettre le morceau dans sa main!! Pour que, peut-être, son morceau de banane s’en aille directement dans son front au lieu de dans sa bouche! Ne vous inquiétez pas, ce n’est que temporaire puisqu'il développera rapidement de nouvelles connexions synaptiques pour que les fois suivantes, ces gestes soient de plus en plus simples et naturels. La preuve, je ne connais pas beaucoup d’adultes à qui ça arrive encore d’avoir de la banane dans le front! Pour aider votre coco, ce que vous pouvez faire c’est d’offrir des morceaux qui sont longs, puis de les rapetisser au fur et à mesure qu’il devient champion. Il passera donc graduellement de la prise palmaire (par la paume de main), pour ensuite la prise tri-digitale et finalement la pince digitale (avec 3, puis 2 doigts). Pour la longueur, il faut qu’il soit en mesure de prendre les morceaux dans sa main et de les manger. Alors, l’idéal c’est qu’ils soient de la longueur de son poing plus 2 cm environ. Ce sera plus facile pour lui! Pour l’épaisseur, on essaie de faire les tranches les plus fines possibles, vous pourrez les épaissir lorsque ça ira bien et que dents auront poussé. La trachée de votre bébé est très petite, soit environ 6 mm. On veut donc des lanières plus fines que 6 mm pour des raisons de sécurité. Si c’est un aliment qui de dissout facilement en bouche, elles peuvent être un peut plus grosses. (Voir photo).


Je vois déjà la panique sur votre visage, on prend un grand respire. Ça va bien aller! Il est important de montrer que vous avez confiance en votre enfant pour qu’il se sente en sécurité et que le moment du repas soit un moment agréable et détendu. On prépare TOUT avant d’installer bébé dans la chaise-haute, car durant le moment qu'il mange, vous devez être à côté de lui et ne faire rien d’autre qu’être avec lui. Le téléphone est fermé et loin, sauf pour prendre une petite photo souvenir! On installe les morceaux sur son plateau de chaise-haute tout simplement et l’enfant mange avec ses mains par lui-même!


Jusqu’à 1 an environ, le lait maternel ou le lait maternisé est le principal aliment qui contribue à satisfaire les besoins nutritifs de votre bébé. On ne panique donc pas s’il ne mange pas beaucoup ou même pas du tout au début, il s’habitue à la texture, aux gestes à exécuter et à cette toute nouvelle façon de se nourrir.


Une portion n’est pas la même pour un bébé ou un enfant que pour un adulte : celle-ci grandit au fur et à mesure avec lui. On peut se donner comme référence la taille de la paume de sa main avec une épaisseur d’environ 2 cm. Pour les quantités, lorsqu’il est habitué, vous pouvez vous fier au Guide Alimentaire Canadien.


Il est important de ne pas ajouter ou d’offrir des aliments qui ont du sel, des épices ou du sucre en intégrant la DME, car ils n’apportent rien aux besoins nutritionnels et à long terme, ils sont néfastes pour la santé. On ne vire pas fou avec ça, mais on fait attention ! La viande et le poisson doivent toujours être servi cuit, sans « tiraille », peau ou arrêtes. On fait appel à notre gros bon sens ici. Les aliments à offrir doivent être les plus simples possible sans être transformés, idéalement.


Grâce à une amie, j'ai récemment découvert l'application The Solid Starts qui est un précieux outil pour vous guider dans la façon d'apprêter les aliments tout en sécurité pour votre poupon.


Comment limiter les dégâts

Hey oui, votre enfant se salira probablement, et si cela vous dérange plus que vous ne voudriez l’admettre, il existe des bavettes à manches longues qui aident à réduire les dommages collatéraux. Sinon, manger en bedaine ou avec une petite bavette fait l’affaire! Certains parents choisissent de mettre une petite nappe ou serviette sous la chaise haute pour protéger le plancher au cas où des morceaux tomberaient. Il existe même un accessoire pour empêcher la nourriture de tomber au sol appelé « salopette de sevrage ». À vous de voir votre tolérance à la saleté.


Voici quelques idées :


ALIMENTS SIMPLES :

○ Fruits en tranches très mûrs. La banane est habituellement un gros succès.

○ Légumes en morceaux blanchis (bouillis) Les choix gagnants : Carottes, patates et brocolis.

○ Petites tranches minces de fromage.

○ Pain grillé en lanières avec beurre d’arachides en mini quantité.

○ Œufs brouillés, omelette ou oeufs à la coques coupés en tranches ou en quartiers


ALIMENTS DANGEREUX :

○ Raisins ronds

○ Noix entières

○ Fruits séchés

○ Céleris

○ Pain non grillé

○ Tout ce qui est dure et qui ne se dissout pas facilement en bouche


Voici des liens pour des recettes adaptées :



Sur Pinterest :

Simply green baby

○Bébé mange seul ( Ils ont aussi un compte Facebook)


Il est toujours bon de savoir quoi faire et d’avoir les bases du RCR pour bébés/enfants au cas où, et afin d'éviter le pire. Je vous mets donc le lien très intéressant qui montre le RCR pour jeunes enfants de Naître et grandir ici : https://naitreetgrandir.com/fr/sante/naitre-grandir-urgence-bouche-a-bouche-rcr/.


Avec la DME, les mots d'ordre sont sécurité, simplicité et plaisir !


J’espère vous avoir éclairé dans votre choix pour l’intégration des aliments et avoir répondu à certaines de vos questions!


Bon appétit!


Jessika




629 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page