top of page

Introduction des aliments: chaque chose en son temps!

Petite va avoir 6 mois.


Déjà 6 mois que je te regarde évoluer. Si on m’avait un jour dit que j’allais passer d’aussi longs moments à regarder quelqu’un découvrir mon visage, ses propres mains, un hochet, de la lumière… j’aurai ri très fort. Te regarder tirer sur ton tapis d’éveil comme si c’était la plus belle chose au monde, pour ensuite regarder la vidéo de toi qui tirait sur ton tapis d’éveil il y a deux heures parce que maintenant tu dors et tu me manques, font partie intégrante de mon quotidien. Tu me manques, parce que oui je t’aime comme une folle, mais aussi parce que c’est magique de te voir découvrir le monde. C’est captivant et en même temps effrayant d’être ta personne-ressource pour découvrir la vie. Mon niveau de stress pour t’aider à découvrir que tes mains et tes pieds sont à toi était plutôt bas. Cependant, celui de t'assister à découvrir le monde de la nourriture et de quelle façon le faire a plutôt été élevé.


Suivi de 6 mois chez le médecin.

«Bon ben elle va avoir 6 mois, tout va bien tu peux la faire manger. As-tu des questions?»

« Heu. Non. »

«OK. Merci et bonne journée.»

C'est tout.


J’avais un peu lu sur le sujet. Je ne savais pas trop si j’étais prête pour les morceaux. Tu as bien lu. Je n’étais pas prête, mais Désirée elle l’était probablement. J’avais fait un cours de réanimation de bébé par vidéoconférence, ça donne confiance. Et là, face au rayon bébé de l’épicerie… Gros morceau ou purée, céréale d’avoine ou d’orge, purée de viande ou purée de poire... je les fabrique ou je les achète? Je pense qu’il y avait autant de méthodes que de nutritionnistes. Autant de sortes qu’il y a de compagnies. Il semblait y avoir 1 truc à retenir; le fer c’est important. C’est vrai, mon amie m’avait envoyé une photo de sa boîte de céréales de bébé pleine de fer! Elle faisait toujours des bons choix. Cette première piste allait me laisser le temps de me décider pour le reste.


De retour à la maison, je peux vous dire que cette première petite pincée de poudre de céréales avait suivi une méthode scientifique d’ajout de liquide aussi rigoureuse et précise que la substance la plus explosive de la terre. Je suppose qu’à bébé 3, tu fais les céréales, un café et tes impôts en même temps. Cuillère à la main, c'est parti pour la bouchée. Elle trouve ça clairement bizarre, mais elle a aussi l’air un peu indifférente. Bon ça entre bien. Pas de vomi. Pas de respiration douteuse. Pas d'éruption louche. Le début d’une grande aventure! C’est important pour moi que “Petite” ait un rapport sain avec la nourriture et qu’elle aime une multitude d’aliments. Dans la vie je ne suis pas une fanatique de beaucoup d’aliments et je ne voulais clairement pas donner ce trouble à ma fille.



Photo : Sophie LeBlanc


Purée de viande pour demain. En route pour l’épicerie. J’ai fait de la purée de poulet. J’ai goûté. La texture est dégoûtante mais le goût est parfait. Elle en a mangé et elle aussi trouvait la texture dégoûtante. J’ai lu qu’on ne peut pas savoir si un enfant aime vraiment un aliment à cet âge. C’est plus de la découverte sur les odeurs, les textures et les différentes saveurs. Purée de courge : ça passe. Purée de choux de Bruxelles, délicieux. Plus les tests de purées avançaient, plus je prenais plaisir à les faire découvrir. Puis, hop! Une purée plus grossière. Miam les fraises du jardin de papi. Et miam, une petite toast avec du beurre d’arachide. EEEEEEEEEEEEEEEEEEE SON ŒIL ENFLE. J’ai paniqué, j’ai appelé le 911, demandé si c’était mieux une ambulance elle m’a dit qu'elle n'était pas médecin et que je devais choisir si je désirais le transport d'urgence. J’ai raccroché. On s'est téléportées dans mon auto et à l’urgence. Avec du recul, je me rends compte que si sa gorge avait enflé, j’aurais été mieux en ambulance... faire le RCR en conduisant c’est semi. Le 911 n'arrêtait pas d'appeler puisque j’avais raccroché ce qui n’aidait pas mon niveau de gestion de stress.


Résultat; allergie probable aux arachides et Épipen. Bon. Elle allait bien c’était ça le plus important. Un peu fatiguant, puisque mon plat préféré c’est le poulet aux arachides. J’en mangerai seule, donc plus pour moi. Il faut bien voir le positif! Mais là, l’histoire c’est que je suis restée un peu traumatisée. Parce que le plaisir avec la nourriture, c’est de découvrir de nouvelles saveurs, odeurs et textures, mais j’avais peur qu’elle enfle de nouveau. Puis tranquillement, j'ai repris confiance et accordé un peu plus d’importance à ce que j'achetais pour être certaine que c’est ce qu’il y a de mieux pour “Petite” et qu’il n'y a pas d’arachide. Alors on lit les étiquettes. Combien de sucre? Est-ce qu’il y a trop de sel? Ahh...Je pourrais le faire maison.. ce serait mieux? Et ces remises en questions sont juste parfaites, car elles nous font aussi découvrir et redécouvrir des aliments et surtout ça nous amène à faire des meilleurs choix pour nous-mêmes.


Je crois que ce que j’aurais aimé qu’on me dise, c’est que ça se peut que ton bébé regarde ta magnifique toast grillée aux avocats en bâtonnets parfaits pendant 3 semaines avant d’y toucher. Qu’il la touche 1 semaine sans la manger. Qu’il la sente pendant 3 jours et qu’il ne veuille manger que ça durant 4 jours. Que tu choisisses les purées à 4 mois, les morceaux à 6 mois, le lait avant ou le lait après le repas, c’est ton bébé et ton choix alors c’est le bon. Peu importe la méthode que tu choisiras, ça créera beaucoup d'anecdotes, et plusieurs émotions en découleront. Les actions liées aux repas comme cuisiner, recevoir, partager, créer et échanger...tout ça en famille et entre amis; c’est pas mal ça le bonheur de manger!

163 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page