top of page

Une journée comme les autres 💐

Dernière mise à jour : 11 mai 2020

Il y a 5 ans jour pour jour j'annonçais ma grossesse à toute ma famille... La boule dans la gorge, je prenais la parole devant mon clan (ma famille élargie: cousins, cousines, tantes, oncle et ma grand-mère... je dis mon «clan», car nous sommes tous très proches. On doit se réunir tous ensemble entre 5 et 7 fois par année, au grand étonnement de mon chum qui trouve parfois qu'on exagère haha.) Tous très différents, nous formons un beau casse-tête assez simple, avec des pièces disparues au fil du temps, pour lesquelles des nouvelles ce sont ajoutées pour combler le vide laissé par le départ de ces personnes. On fit bien ensemble à partager un bon souper, à fêter mille et une occasion. Même quand certaines rencontres sont ''facultatives'', nous sommes presque toujours tous là quand même. Ça vous donne une idée. La famille est une valeur précieuse et importante pour moi.


J'AIME MA FAMILLE et seigneur que je suis stressée de leur réaction. Je porte le premier bébé de la prochaine génération : je casse la glace. On le sait tous, ce n'était pas ''supposé'' être moi la première enceinte. J'ai déjà avisé ma mère et mon beau-père (une chance, elle ne me l'aurait pas pardonné haha). Nous sommes au thaï pour la fête des mères. Je me revois encore refuser un verre de vin à ma cousine en me disant, c'est sur qu'elle a compris... je ne refuse jamais du vin... Misère. Plus capable d'attendre je me lève et me dirige vers ma grand-mère pour prendre la parole. Ma mère a déjà les larmes aux yeux d'émotions (évidemment...c'est d'elle que je tiens mon côté trèèèès émotif).


«J'ai quelque chose à vous dire.»

Ça y est, je vais faire pipi dans mes pantalons.

«Je suis enceinte».


BLANC DE MÉMOIRE généralisé.


Je ne me rappelle plus de rien de la réaction des gens. Je sais toutefois que c'est à ce moment bien précis que j'ai su que ça allait bien aller. Larmes de joie et accolades. Les mois ont passé, la bedaine a poussée. Malgré quelques complications en début de grossesse et une fatigue indescriptible pendant le premier trimestre, j'ai vécu une expérience magique et un accouchement de rêve en janvier 2016.


Je suis maman. Mes meilleures amies ont encore envie de rire lorsqu'elles m'en parlent. Pas parce que je suis une mauvaise mère, mais parce que la petite Marilou plus jeune que toute sa gang, légère, toujours prête à faire la fête, à recevoir des amies, toujours en train d'avoir deux-trois jobs en même temps, en couple depuis ''pas assez longtemps'' (si vous saviez à quel point cet argument me GAZ, j'aurais bien l'occasion d'écrire sur le sujet un de ces quatre), a un enfant.


Moi aussi je dois avouer que ça me fait rire. Mais je ris pour d'autres raisons.. En fait, je devrais dire que je souris. Depuis que j'ai ma fille, je vis la plus belle expérience de ma vie. Oui, c'est vrai que j'ai l'impression d'être dans un manège 7 jours sur 7: je suis parfois étourdie, surprise, exténuée, mais la plupart du temps je suis sur un méga high, au sommet de ma montagne russe qui me fait déborder d'amour et de fierté. Je suis maman. Je suis fière de dire que je suis une mère présente, encadrante, parfois autoritaire, mais toujours aimante et à l'écoute. Je suis fière d'être une maman qui s'obstine qui se questionne pour le bien de son enfant. Je suis fière d'être une maman qui enseigne à sa fille de se faire entendre et de se faire respecter; de lui enseigner que son NON compte autant que son OUI.



C'est facile ? Tellement pas. Elle comprend parfois tout à l'envers, me fait pogner les nerfs à me parler comme si c'était une adolescente endurcie ou à me demander de répéter une question que je lui ai posée 32 minutes plus tôt parce qu'elle a changé d'idée sur sa réponse. MAIS, un chat ne faisant pas de chien comme on dit, je sais de qui elle tient son entêtement. C'est de son père. HAHAHAHA. Je blague (pas totalement), mais je sais bien que même si ces petits trucs peuvent parfois m'irriter au max, elle me fait penser à moi. Je suis une maman fière de sa fille qui fait déjà preuve de détermination, bienveillance, d'amour et de respect des autres et d'empathie.


Je suis une maman complètement imparfaite, mais je suis une maman accomplie et fière. Je suis une maman qui a été inspirée par la force, la résilience, la persévérance et l'exemple de celles qui l'ont précédée, et c'est ce que je souhaite laisser comme image à ma fille. Que c'est normal de pleurer parfois, que c'est normal d'en avoir plein son casque une fois de temps en temps, que c'est normal que maman ait besoin de passer un petit moment seul sans enfant. Que ce n'est pas égoïste, mais que c'est ça, se respecter.


NORMALISER LA MATERNITÉ & ARRÊTER DE L'IDÉALISER. Rien n'est parfait, et c'est bien correct comme ça. À toujours chercher une perfection qui n'existe pas, on en vient à oublier l'essentiel: le moment présent.


Ma fille, ma belle Eva, je te souhaite de toujours te faire confiance. Je travaille fort pour que tu possèdes tous les outils pour t'assumer, te réaliser et te respecter tout au long de ta vie, dans les moments heureux, comme devant les obstacles que tu auras à traverser.


Je te souhaite que toi aussi tu saches ce que tu vaux. Que personne ne te laisse croire le contraire de ce que tu es: FORTE, DÉTERMINÉE, FONCEUSE ET CAPABLE DE TOUT RÉALISER.


Et vous les moms, si je vous souhaitais la même chose? Vous êtes FORTES, DÉTERMINÉES, FONCEUSES ET CAPABLES DE TOUT RÉALISER. C'est bien beau la fête des mères et c'est une belle occasion de se le faire dire, mais n'attendez pas cette journée pour vous en rappeler et pour vous lancer des fleurs. SELF LOVE & SELF EMPOWERMENT.


Être mère, ce n'est comparable à rien. Être mère, c'est un super pouvoir inscriptible qui fait ressortir le plus beau, et qui peut aller assez loin dans le pire (haha), mais c'est le travail d'une vie: aimer et éduquer les adultes de demain.


SOYONS FIÈRES DE NOUS, TOUJOURS.


Bonne fête des mères à nous, mais également à toutes les femmes, mères ou non, qui inspirent, partagent et aiment au quotidien nos enfants!


Marilou

88 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page