Est-ce que je peux amener mon bébé?


Tu as beau côtoyer les enfants de tes amis dans ton quotidien, discuter avec ton chum de comment vous vous y seriez pris à la place des parents de petit bum quand il a fait un doigt d’honneur à sa mère du haut de ses 3 ans, il n’y a rien qui te prépare aussi bien au rôle de parent que de le devenir et d’y mettre tout ton cœur.



Depuis la naissance de ma petite en décembre dernier, il y en a des questionnements qui me sont venus en tête! Le genre de truc auquel je n’aurais même pas réfléchi avant. Quand nous sommes revenus à la maison avec notre premier bébé, les visites d’infirmières, les suivis de poids, le premier bain, les premières couches, la fatigue…j’avais clairement oublié c’était quoi le monde extérieur. Et puis un jour, tranquillement, on devient plus habile et on se souvient qu’en dehors de cette bulle d’amour, il y a un monde de choses à faire.



Nos seules sorties avaient été d’aller chez mes parents, alias tout lancer le stock de bébé dans la voiture pour aller dans ma deuxième maison. Petite avait presque 2 mois, les restos allaient être de nouveaux ouverts et c’était la fête de papa alors sans plus y réfléchir, j’ai dit à mon chum: « appelle à notre resto préféré pour ta fête, on se gâte! ». Mon chum me dit en raccrochant: « j’ai pris pour 16h30 avec le bébé ça va être mieux », et là ça m'a frappée. Je lui change la couche comment au resto? Et je n’ai jamais allaité en public, je mets un châle ou non? Et si jamais elle pleure et que tout le monde nous regarde, je fais quoi?


Il n’était pas question de ne pas l'amener. Pour moi il n’était pas envisageable que Petite ne soit pas là pour célébrer l’anniversaire de son papa. Certains couples ont besoin de se retrouver en amoureux une fois de temps en temps afin de maintenir leur équilibre «couple versus famille», mais ce n'était pas encore le moment pour nous.


Le jour venu, on a préparé son sac comme si on partait pour 2 semaines à un endroit qui pouvait passer de -35 à +30 degrés en 5 minutes, avec assez de vêtements pour habiller un CPE, et assez de couches pour 3 enfants. 16h15; arrivée au resto. On a une belle petite place au bar, on est les premiers arrivés et à mesure que les clients arrivent et que mon entrée se mange, mon stress descend.

Un couple avec 2 enfants à côté de nous, un autre couple avec un enfant et un autre, et 2 amies. Les gens mangent, rigolent, et font des risettes à Petite qui semble adorer l’ambiance du resto.

Le plat principal arrive. Petite explose en cris. Mon chum en tant que spécialiste du changement de couche l’amène dans la mini salle de bain juste assez grande pour 1 adulte, dépourvue de table à langer pour effectuer sa mission.


Ils ressortent tous les 2 indemnes avec une mention d’honneur pour papa. À ce moment précis, je me suis dit qu’une couche ça se change clairement n’importe où. Petite n’est pas plus heureuse pour autant, les gens nous regardent parce qu’elle pleure. Le stress m’empêche de déchiffrer s’ils sont irrités ou compatissants. C’est le moment de manoeuvrer pour allaiter. Je sens tous les yeux du monde rivés sur moi. J’ai chaud, j’ai faim, mais ma fille a faim

et rien ni personne ne va m’empêcher de la nourrir. J’ai des amies qui allaitent sans se cacher, ça ne me fait pas un pli, je n’ai aucun souvenir d’avoir vu leur intimité, mais pour ma pudeur et pour éviter que Petite soit distraite, je préfère arborer le châle. Je manœuvre un peu et hop elle boit, et moi je mange de ma main libre. Le bonheur total.


Le reste de la soirée se déroule bien avec Petite dans nos bras qui regarde tout ce qui se passe. En quittant je m’excuse au couple assis à côté en leur mentionnant que j’espère que nous ne les avons pas

trop dérangés dans leur souper. La dame me répond : « On a tous été bébé, ne t’excuse jamais de sortir avec ton enfant, ceux qui chialent vont chialer sur autre chose de toute façon! Vous faites bien et elle est adorable. » Elle avait raison. C’est certain que chaque bébé a son tempérament. Si le tien n’a pas envie de sortir au resto du coin et qu’il hurle sa vie tout le long, que tu ne décompresses pas, que ça te cause une crise d’anxiété d’aller au resto, c’est ton bébé donc ton choix. Il est peut-être plus du genre pique-nique. Tu sais, j’ai une amie adulte qui n’est pas venue au party de dévoilement de sexe de mon bébé car c'était trop pour elle un nouvel endroit avec plein de nouveau monde, mais elle est toujours partante pour une activité plus intime. Ton bébé est peut-être sensible comme elle.


Petite a 7 mois maintenant. On en a fait des sorties. J’en ai oublié des trucs « essentiels » dans son sac à couches. Un rendez-vous de suivi à l’hôpital qui vire en chirurgie et maman qui n’a pas de couche, avec un bébé qui

a du caca jusque dans le cou. Un week-end de fille chez une amie à Montréal où j'anticipais beaucoup la nuit, et que finalement, elle n’a jamais dormi aussi longtemps. Des allaitements en public en masse: de la pêche sur glace au banc de parc en ville, avec et sans châle.


Je crois que ce que j’aurais aimé qu’on me dise c’est qu’il n’y a aucun bébé qui a été traumatisé qu’on oublie un truc dans son sac à couche et qu’il y a toujours moyen de s’arranger. Que si tu as envie de

venir avec ton bébé, et bien tu le fais. Et si bébé n’est pas le bienvenu à ton party, je n’irai pas. De toute façon, il doit être plate sans nous!




421 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout